Google : Trop c’est trop !

Depuis quelque temps, j’ai commencé à agir pour limiter ma dépendance aux GAFAMS, mais je n’étais absolument pas prêt à abandonner l’un des services principaux de Google à savoir Gmail. Sauf que ce matin, j’ai lu les conditions d’utilisation du service que je venais de valider bêtement sans les lire.

Je vous laisse apprécier les filouteries de Google, vous pouvez les consulter sur leur page ici, regardez en particulier ce paragraphe que j’ai surligné.

Ce type de conditions était déjà utilisé, mais ils élargissent encore et toujours les périmètres. En clair, toutes les données que vous envoyez à Google sont exploitées pour leur besoins commerciaux même une fois que vous aurez résilié, et pire, il s’accorde un droit d’utilisation extrêmement large au point de s’autoriser de promouvoir leurs services en se servant de votre propriété intellectuelle !

De plus, le périmètre de ces conditions d’utilisation est aussi très large et inclus la totalité des services Google donc c’est aussi très mauvais pour les documents stockés sur Google Drive.

À cela, se rajoute le projet Maven de Google qui commence à faire du bruit outre-atlantique depuis le début avril – notamment dans le monde universitaire – et qui m’avait déjà bien bousculé. Celui-ci est controversé, car il consiste à développer et à fournir au Pentagone une technologie capable d’analyser les images filmées par les drones déployés sur les théâtres d’opérations de l’armée américaine. En gros, Google développe une branche armement pour le compte des USA. Déjà que Gmail fallait faire attention notamment du côté professionnel, car on sait que certaines agences de renseignements avaient des clés d’accès aux serveurs de Google, voilà maintenant qu’ils vont participer activement aux guerres américaines dans le monde!

Du coup, c’est décidé, je ne vais pas tarder à supprimer mes comptes Gmail et plus m’en servir. Je teste actuellement quelques services/solutions et ne manquerais pas de vous donner des pistes pour en faire de même sur ce blog.

PS : Amazon fait pas mieux !

J’ai parlé de Google, mais Amazon est dans le même panier concernant la mise à disposition de ses technologies pour les autorités américaines. Leur projet s’appelle Rekognition, c’est un système de reconnaissance faciale sur lequel le spécialiste du e-commerce est en train de travailler. En novembre 2017, la société avait présenté cet outil, expliquant qu’il est capable de reconnaître en temps réel des visages et des textes. Or, l’outil servirait aussi aux autorités américaines et a dès à présent une capacité de reconnaissance faciale de 100 visages sur une même photo !

Si vous voulez des infos sur Maven & Rekognition, Numérama vient de publier un papier sur le sujet : https://www.numerama.com/politique/380997-maven-rekognition-les-technologies-de-surveillance-developpees-google-et-amazon-alarment.html

2 réponses sur “Google : Trop c’est trop !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *