Nos petits hommes politiques

Petits politiques, pourquoi ? Car selon moi, on reconnaît les grands hommes politiques aux projets qu’ils ont pour leur territoire, à ceux qui essaient de tracer une vraie route pour un avenir meilleur, à ceux qui s’inscrivent dans une démarche prospectiviste.

Quel homme politique, aujourd’hui, peut prétendre avoir une telle vision ? Tous le prétendent, à grand renfort de petites phrases tirées des chapeaux des communicants, mais lequel est capable d’exposer demain un projet novateur en adéquation avec les enjeux ? En adéquation avec les réels besoins du peuple ?

Ces mêmes hommes politiques, qui enfermés dans leur petit logiciel technocratique, osent aller jusqu’à demander une exemplarité totale aux Français (chômage, CAF, Prime d’activité, …) qu’ils sont incapables de s’appliquer à eux-mêmes (Ex: frais de mandats des députés et sénateurs). Pourquoi ne rempliraient-ils pas des formulaires sur des sites bugués comme tous les Français pour justifier d’accéder à cet argent public ?

Que dire de ces mêmes hommes politiques qui versent des larmes de crocodile pour les 6 morts liés au cannabis ou les 3 700 tués sur les routes selon l’Insee alors que les maladies nosocomiales à elles seules en tue 4 200 dans les hôpitaux, le tabac 78 000 ou la pollution aux particules fines 48 000. Ces hommes-là sont petits par leur intellect dérisoire, petit par leurs calculs politiciens court-termistes, petits par leur lâcheté.

Lequel est capable de porter ses idéaux, son projet malgré les risques d’un revers de l’opinion publique ?

De Gaule, Mitterrand, Jules Ferry, Simone Veil, et plus localement Godfrain ou George Freche, tous sont critiquables sur un point ou un autre, mais au moins, ils avaient développé une vision d’un certain avenir (un réel projet) sur lequel ils appuyaient leurs décisions, leurs positions.

Qui peut prétendre aujourd’hui en être capable en France ?

Profits à court terme et manque de vision ambitieuses sont les deux facteurs qui nous ont emmené au fond du trou.

  • C’est à cause de cela que l’on a perdu la guerre du renseignement face au USA,
  • c’est comme cela que l’on a perdu la guerre commerciale face à la Chine,
  • c’est comme cela que l’on se retrouve avec du terrorisme en France et en Europe,
  • c’est comme cela que l’on perd le combat du réchauffement climatique,
  • c’est comme cela que l’on a fait naître le mouvement des gilets jaunes…
  • La liste est longue !

Bref, c’est comme cela que demain nous n’auront plus aucun argument pour se prétendre le pays des lumières s’il n’y a pas de changement de cap immédiat.

Une réponse sur “Nos petits hommes politiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *