Crépuscule, Branco met en pièces le système Macron

Non sans frustration durant le lancement de la campagne présidentielle, j’avais le sentiment que Macron nous ferait un coup de P…, heu de Trafalgar magistral. À cette époque, j’avais peu de faits à exposer, des suppositions, des liaisons, des soutiens étranges, mais rien de très concret lorsque nous débattions des candidats de 2017.

Quelques éléments concernant son parcours, ses proximités avec des personnes comme Jouyet ou Attali, le dépeçage de EADS en 2013 qui permit au groupe Lagardère d’empocher un jackpot à 2 milliards d’euros, le soutient le rachat de SFR par Numéricable qui appartient à Drahi,… Mais rien de suffisamment concret pour convaincre les marcheurs prêts à voter pour l’enfant prodige. Tel Cassandre je ne pouvais que m’époumoner à prévenir : Macron, une fois président, ferait tout pour le CAC40 et rien pour les Français.

Mais les temps changent et les langues se délient, Branco lâche alors un pavé dans la mare.

Juan Branco, à tout juste 29 ans, est passé par Sciences po, Normale sup ensuite, un doctorat de droit puis le barreau de Paris, et pas moins de quatre masters, allant de la philosophie à la géopolitique, en passant par la littérature… Fils du producteur de cinéma portugais Paulo Branco, il a l’habitude de fréquenter le gotha parisien et est régulièrement approché par l’oligarchie, ce qui lui donne l’occasion de découvrir le fonctionnement de ce petit monde.

Fin 2018, il décide d’écrire Crépuscule, s’appuyant essentiellement sur son expérience ainsi que sur l’ouvrage « Mimi » (Grasset), il y dénonce la fabrication du candidat idéal (Macron) par et pour l’oligarchie. On y découvre les méthodes alors employés par les riches propriétaires des principaux média français dans le but de propulser Emmanuel Macron toujours inconnu du grand public. Afin de faire découvrir le “gendre idéal” aux Français, ils mettent à disposition du candidat, la sulfureuse Mimie Marchand, présentée au couple Macron par Xavier Niel. Anciennement dealeuse, aujourd’hui reine des paparazzis, c’est elle qui va s’occuper de faire produire de fausses paparazzades montrant le beaux, jeunes et fort Macron.

Branco par son récit, fait le trait d’union entre les bobos parisiens et le mouvement des gilets jaunes. Avec Crépuscule, il nous livre une formidable analyse pour comprendre la direction prise par la France qui fait tout pour les grands groupes du CAC40 en plongeant toujours plus les Français dans une extrême précarité.

Ne trouvant pas d’éditeur prêt à diffuser ses propos, il décide de publier gratuitement une première version de son essai sur le net. Malgré une forme littéraire à revoir, le fond y est et le succès est au rendez-vous, plus de 100 000 téléchargements.

Face à ce succès, l’éditeur Au diable vauvert, décidera alors de le publier. Préfacé par Denis Robert, corrigé, remanié, il en ressort un bouquin rapide à lire pour qui veut comprendre comment l’élection de 2017 a été volée aux Français. Pour ceux qui ont les moyens financiers, je recommande l’achat du livre, bien plus agréable à lire que le texte original.

On pouvait bien l’imaginer, les médias mainstream, cloués au pilori, ont soigneusement évité d’évoquer ce livre dans leurs papiers. Voilà 5 semaines qu’il explose les ventes, dans le top 10 des livres les plus vendus au général et premier dans la section Essaies selon Edistat et toujours rien dans les médias, étonnant non ? On s’en fout, le net fait très bien le travail que les journalistes ne peuvent pas faire, il a déjà été vendu à 70 000 exemplaires, ce qui est exceptionnel aujourd’hui dans le monde de l’édition.

Je tiens à mettre en exergue deux trois choses.

Ce livre est la preuve vivante que même en mettant à disposition gratuitement un ouvrage sur internet, s’il est d’intérêt, ceci n’empêche aucunement un succès commercial, et ce, même sans promotion dans les grands médias.

Jusqu’alors, lorsque Macron affirme être légitime, car élu par les Français (encore hier soir à la conférence de presse de fin du Grand débat) on ne pouvait lui opposer “que” trois faits: le vote par défaut, la forte abstention, la base électorale très faible. Maintenant nous avons un quatrième élément, le peu de voix obtenues ont été volées en grande partie par une manipulation médiatique savamment orchestrée.

Cet ouvrage fait très bien la démonstration que tant que l’on n’aura pas une presse libre et indépendante en France, la démocratie fera du surplace et nous, Français continuerons à en payer le prix. Cependant, j’aurais apprécié que Juan Branco souligne que ce problème de possession de la presse par l’oligarchie, n’est pas un soucis seulement Franco-français. Pour rappel, concernant la liberté de la presse, la France est classée 32° en 2018 après la Namibie, le Ghana, Chrypre …

Enfin, j’aurai bien aimé que Juan Branco s’attarde un peu plus sur Jacques Attali, il y est cité seulement à deux reprises dans la version numérique, six dans la version papier, j’ai le sentiment qu’il y avait plus à dire, …

Sur cette question, Juan Branco y revient en vidéo sur Youtube :

Si vous souhaitez acheter son livre, pas sur Amazon, c’est par ici :
https://www.leslibraires.fr/livre/15316217-crepuscule-juan-branco-au-diable-vauvert

Pour télécharger gratuitement la version pdf, c’est par ici:
http://www.gillesclement.com/fichiers/_communique_02518_macron-et-son-crepuscule-3.pdf

Enfin, pour ceux qui n’ont pas le temps, j’ai participé à la correction d’un résumé du livre rédigé par Sylvain Rabier, à lire ici :
https://framadrop.org/r/rQXXRdy8SV?fbclid=IwAR3xymaNZLbpqG7gIanAd0VFVznVc2k0KjgGDgjhNskkKrjVLsfWxHAtCeE#dU7YQjx6o9kd/bsOufQD5J/MWqa2SSyHadRB91piB7Y=

Une réponse sur “Crépuscule, Branco met en pièces le système Macron”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *