L’hyper-centre contre les gilets jaunes et pas que

Cet hyper-centre s’est révélé pour la première fois au grand jour des gilets jaunes, le 17 novembre 2018 et ensuite durant la multitude de grèves qui ont eu lieu. Cette masse communautariste bourgeoise – tellement déconnecté de la réalité des Français – a de suite mis au pilori ces citoyens qui ne faisaient que crier leurs désespoirs.

Certains politiques allant jusqu’à pondre des lois pour leur retirer encore plus de droits, encore plus de libertés, ne supportant pas que les gilets jaunes affichent leur détresse dans la rue. (suppression du RSA, interdiction de filmer les forces de l’ordre, ….)

Ils les ont accablé de tous les maux, de tous les mots : racistes, bouseux, fumeurs de gitanes, peste brune, …

Bien que les médias aux ordres de milliardaires essaient de faire croire le contraire, les gilets jaunes ont gagné une grande bataille. Ils ont réussi à faire éclater au grand jour le fait qu’une bonne partie de la population, majoritairement prolétaire, était abandonnée au bord de la route. Il ont démontré pour la première fois depuis longtemps, que l’Etat avait totalement abandonné sa devise Liberté, Égalité, Fraternité.

Ils ont gagné, car presque 1 an et demi après le début du mouvement, ils ont toujours le soutien de la majorité de la population. Et ont prouvé par leur organisation (ronds points, AdA, …) qu’ils ont une forme d’intelligence que la bourgeoisie, n’a pas, n’a plus pour être exact !

Ce manque d’intelligence, cette déconnexion avec le réel s’est révélée à nouveau avec les mobilisations pour le climat, puis la réforme des retraites et enfin la crise sanitaire qui a suivie.

Ils savaient

Ces derniers jours j’entends régulièrement un discours fataliste comme quoi les dirigeants et la bourgeoisie qui dirige une bonne partie de nos entreprise ne savaient pas. Comme je l’ai dit en introduction, SI, ILS SAVAIENT !

Que la majorité des Français, n’avaient pas conscience de l’ampleur de la catastrophe à venir, c’est un fait. Les Français ont été désinformés par les médias mainstream qui ont toujours minimisé les enjeux. Il y avait bien là quelques papiers dissimulés au fond de leurs journaux, une fois une première page pour le premier rassemblement pour le climat, alors qu’il aurait fallu en parler, rabâcher même, pendant plusieurs semaines pour sensibiliser la masse. Les chefs de rédactions ont fait leur choix, celui de l’endogamie, celui de coucher avec l’hyper-centre, celui aussi de relayer massivement les mensonges de l’Etat, ils sont tous autant coupables, pas le petit journaliste qui est en bout de chaîne et qui devait s’exécuter, ne mélangeons pas tout.

Lisez mon blog depuis le début, à plusieurs reprises, je cite de vraies études scientifiques, publiées dans des revues à évaluation par les pairs. L’une de ces études qui a donné naissance au rapport du Club de Rome date de 1970 ! Ce rapport, toujours d’actualité, est depuis régulièrement mis sur la table des politiques, ils n’ont rien fait !
De nombreuses études mettaient en lumière les risques de continuer à massivement empiéter sur la nature​1​, à utiliser des énergies fossiles, à relâcher aussi massivement des gaz à effet de serre.

En 2014, l’armée a même commandé à l’Iris, un rapport sur les effets que pourrait avoir le changement climatique​2​ sur les activités militaires avec notamment le scénario d’une pandémie. Les technocrates qui accompagnent les politiques de l’hyper-centre au pouvoir savaient et en plus connaissaient aussi les conséquences !

D’ailleurs, je vous invite à regarder l’excellente chaîne Thinkerview, Sky, l’interviewer n’hésite pas a aborder ce genre de questions, plusieurs hauts-gradés ont été questionnés sur le sujet.

Ces dernières années, un consensus scientifique s’est progressivement établi sur les concepts tels que les boucles de rétroactions, les risques d’empiétement des humains sur des territoires sauvages, du coup aussi sur les risques de proximité entre animaux sauvages qui se retrouve en contact direct avec les humains, voire qui vivent maintenant dans les villes. Les risques de famines & de guerre à cause du réchauffement climatique, mais aussi les risques de libération de virus et de pathogènes divers contenus dans la glace du permafrost qui fond, les risques aussi liés à la disparition massive des insectes et notamment des pollinisateurs.

On ne savait pas quelle allait être la première catastrophe, mais on sait globalement depuis ces dernières années à quoi s’attendre. Il y a urgence !

Même vous qui me lisez, je pense que vous avez déjà entendu certaines de ces choses, alors non, je refuse d’entendre que nos dirigeants ne savaient pas. Il est impératif d’évincer massivement ce discours, ils savaient, ils ont fait un choix, celui de collaborer, celui de mentir, celui de refuser de s’intéresser aux arguments du peuple, celui de mettre en danger les Français pour leur profit.
L’hyper-centre qui a été aux manettes depuis trop longtemps est responsable en grande partie de ce désastre.

Rappelez-vous ces derniers mois, comment l’hyper-centre a accueillit les manifestants toujours plus nombreux à s’inquiéter de notre futur proche et à commencer par les Gilets Jaunes & Verts, puis les infirmières, les pompiers,… ? Par toujours plus de violences, des yeux , des mâchoires explosées, des coups de matraques et des gaz chimiques, voilà la réponse qu’ils ont décidé d’apporter. Ne l’oublions pas !

Lire la suite : L’hyper-centre et la réforme des retraites

  1. 1.
    Le coronavirus, «un boomerang qui nous revient dans la figure». Mediapart. https://www.mediapart.fr/journal/international/220320/le-coronavirus-un-boomerang-qui-nous-revient-dans-la-figure. Published March 22, 2020.
  2. 2.
    Conséquences Du Dérèglement Climatique Pour Le Ministère de La Défense . Bastien ALEX, Alain COLDEFY, Hervé KEMPF; 2014:114.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *