Retraites : Le moment du 49-3

L’analyse des scrutins n°2706​1​ & n°2707​2​, respectivement motion de censure de la droite et celle de la gauche nous dit beaucoup sur le hold-up démocratique que nous vivons.

Vu l’ampleur de la réforme, qui impactera durablement sur plusieurs décennies les Français, il était nécessaire & impératif de donner toutes leurs chances aux 2 motions de censure afin de bloquer le projet fou de Macron.

Ceux qui se sont abstenus sur l’une ou l’autre des motions sont donc autant complices que coupables du passage en force de Macron. Pour beaucoup au final, ils ont voté l’une des motions pour se donner une image médiatique d’opposants, mais savaient pertinemment qu’avec un tel comportement, ils permettaient à Macron de passer. Haaa ces constructifs !

Où sont les vrais républicains ?

PS et apparentés(verts) / LREM / MODEM / UDI / LR sont donc tous coupables de cette mascarade antidémocratique.

Seuls les groupes suivants ont voté en adéquation avec les attentes des Français :

  • Groupe Libertés et Territoires (13/20)
  • Groupe La France insoumise (17/17)
  • Et les non inscrits (8/18)

38 députés sur 577 ont représenté réellement 68 % des Français à l’Assemblée nationale ce jour-là. Je vous laisse faire la recherche (motion de droite​1​ & motion de gauche​2​) pour savoir si votre député vous a bien représenté, … Ça fait mal !

Un gouvernement en échec

L’hyper-centre a dû sûrement voir ce passage en force comme une réussite, mais ils se trompent, c’est un échec cuisant. Après s’être mis à dos la majorité du prolétariat (30 % des Français), ils viennent maintenant de se mettre à dos 50 % des Français, la “classe moyenne” que Todd renomme en majorité atomisé du fait de son évolution sociologique.

En votant cette loi anticonstitutionnelle (je sais, pas au sens du servile Conseil constitutionnel) par la forme (texte à trous, étude d’impact biaisée) et sur le fond (rien à voir avec les promesses électorales), l’hyper-centre a perdu toute légitimité électorale aux yeux des Français.

Réfléchir 5 minutes avant de répéter des éléments de langage

À tous les rageux qui se contentent de rabâcher le discours des médias mainstream, non le 49-3 n’a pas été initialement prévu pour cet usage, à l’origine il a été créé en cas d’absence de majorité.

De plus, le TLP (le temps législatif programmé) pouvait permettre de fixer à l’avance un temps de parole limité.

Enfin, concernant le nombre d’amendements, la technique d’empilage est utilisée par tous les partis un jour ou l’autre, pas que la FI, et 41 000 amendements, c’est quoi face aux 137 449 amendements de la privatisation de GDF ? Pour une réforme aussi importante que celle des retraites ?

Alors pourquoi avoir passé en force ce texte ? Macron avait-il peur que la majorité s’effrite au fil des débats ? Avait-il peur que l’étude d’impact soit debunkée ? Avait-il peur que les articles BlackRock soient retirés ? Craignait-il que la réforme ne passe pas à cause du COVID-19 ?

Il ne manque plus qu’une étincelle pour mettre 70 % du peuple Français dans la rue. Cette étincelle viendra peut-être rapidement, ou peut-être tardivement, ça pourrait être un événement en rapport avec le coronavirus, le climat, la crise financière, le meurtre d’un manifestant, …. Personne ne sait, mais comme à la veille de la révolution de 1789, la colère gronde et des rébellions éclatent de plus en plus souvent sur tout le territoire.

Lire la suite : Le RN, bouffon utile de l’hyper-centre

  1. 1.
    Analyse du scrutin n° 2706. AN, motion de droite. http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/15/(num)/2706.
  2. 2.
    Analyse du scrutin n° 2707. AN, motion de gauche. http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/15/(num)/2707.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *